Recherche

Recherche

Accueilarrow_forward_iosMa journée à Montreux Rivieraarrow_forward_iosArmures, saucisses fumées et vin de Christin Rütsche

Armures, saucisses fumées et vin de Christin Rütsche

Où aller sur la Riviera vaudoise ? GaultMillau a demandé à Christin Rütsche, viticultrice de Lavaux, ses meilleurs conseils.
 

Les vins de Montimbert à Chardonne (VD).
Pour Christin Rütsche, c'est un rêve qui s'est réalisé. Il y a un peu plus de trois ans, elle a pu reprendre le domaine viticole Montimbert à Chardonne. La vue sur le lac Léman et les Alpes est tout simplement époustouflante. Christin y exploite 1,75 hectare de vignes en pente. Ce n'est peut-être pas beaucoup, mais elle peut tout faire par ses propres moyens. Il n'est de toute façon pas question de travailler autrement qu'à la main. Christin a découvert son amour du vin très tôt. Mais dans un endroit où on ne l'attendait pas. « J'ai d'abord fait un apprentissage de droguiste. Dans une droguerie de campagne, où l'on vendait du vin à côté. J'ai vite été séduite par les bouteilles - comme d'ailleurs par tout ce qui est fin et beau ». Cela se voit : chez elle, il y a des affiches d'expositions d'art et des notes d'Erik Satie sur le piano.

 

La Rookie de l'année de GaultMillau !
La carrière de Christin ? Des études d'œnologie à Changins, puis huit ans d'activité professionnelle à Montepulciano, où elle a travaillé comme œnologue pour la Tenuta Vallocaia de Rudi Bindella. Puis retour sur la Riviera : la jeune viticultrice avait déjà effectué un long stage à Montimbert avant ses études. Puis l'opportunité de reprendre le domaine viticole de Chardonne s'est présentée à elle. Un coup de chance, même s'il y a beaucoup de travail à fournir. Et où il faut aussi s'accrocher, surtout lors d'années difficiles comme celle-ci. Son travail enthousiasme aussi les experts : le jury du vin GaultMillau a désigné Christin Rütsche comme Rookie de l'année 2022.

 
A generic square placeholder image with rounded corners in a figure.
En visite chez Serge Porchet : il fume du saumon, du bœuf, de la volaille et bien plus encore.

Fumage avec Serge Porchet.
Comment cette personne originaire de Thurgovie occupe-t-elle son temps libre, où rencontre-t-elle ses amis ? Nous nous retrouvons pour un petit tour gourmand à Lavaux. Christin nous conduit à l'Armoire à Brume, à Forel-Lavaux, où Serge Porchet exploite un fumoir. Saumon, bœuf, volaille et bien d'autres produits sont fumés à froid avec un grand savoir-faire. « Nous fumons tout ce qui nous tombe sous la main, sauf la belle-mère », explique Serge. Ce passionné de pêche n'a fait de sa passion son métier qu'à 50 ans. Son onglet de bœuf a un goût fantastique. Il surpasse de loin certaines viandes fumées plus célèbres.

Bistrot, café et boulangerie de village.
La rookie Christin vend presque toute sa production à des clients privés. Elle fournit également deux excellents restaurants de Chardonne. Le Demi-Lune est un mélange original de bistrot, de café et de boulangerie de village. Philippe Verdan, le patron, accorde également une grande place au vin ; il apprécie particulièrement les bouteilles de Christin. On peut les déboucher sur la terrasse, si le temps le permet. Ici aussi, la vue de carte postale sur le lac et les Alpes nous fascine.

 

Sur les traces de la reine.
Lavaux a aussi beaucoup d'histoire à offrir. Christin nous conduit à la Tour de Marsens, qui domine le décor dans le Dézaley. Le jeune vigneron Arthur Duplan, qui exploite les deux hectares du domaine viticole qui en fait partie, nous propose une visite guidée des murs médiévaux et nous montre la chambre dans laquelle la dernière reine d'Italie a trouvé refuge en fuyant les fascistes. Elle avait pris des cours particuliers avec le propriétaire de l'époque, un professeur d'histoire, mais cela ne s'est pas arrêté là. Arthur nous montre également des chaises pliantes Renaissance, spécialement conçues pour qu'il ne soit pas nécessaire d'enlever son armure pour s'asseoir. Ou encore l'épée avec laquelle de pauvres Bourguignons ont été piqués lors de la bataille de Morat. Une fois de plus, la vue sur le lac et les vignes est le leitmotiv. C'est tout en haut de la tour, entre les créneaux caractéristiques, que la vue est la plus impressionnante.

Se détendre à Cully.
C'est l'heure des vendanges ! Christin Rütsche doit retourner au travail. Sa famille est venue de Thurgovie pour aider aux vendanges. Pour la dernière étape, nous devons nous passer de la vigneronne : flâner encore un peu sur la promenade de la plage de Cully. C'est là que Christin préfère se détendre dans les moments plus calmes.

Texte original en allemand :
Stephan Thomas pour Gault & Millau