Recherche

Recherche

Accueilarrow_forward_iosMuséesarrow_forward_iosVictor Hugo

Victor Hugo

favorite_border

Partisan d’une démocratie libérale et humanitaire, Victor Hugo s’exile volontairement en 1852 et déclare ne pas vouloir rentrer en France tant que durerait le règne de Napoléon III. En 1870, à la chute de l’Empire, il revient, tout en condamnant les excès de la Commune.

Celui dont Amiel disait qu’il possédait toutes les langues contenues dans notre idiome quitte son île de Guernesey pour un voyage et s’arrête en septembre 1861 à Vevey. Lors de ce séjour, Victor Hugo apprécie «la propreté, le climat et l’église» de la ville. Dessinateur à ses heures, Hugo croquera en effet l’église Saint-Martin, impressionné par sa drôle de tour, et visitera les tombes de Ludlow et Broughton.
Ses œuvres les plus connues sont : «L’Homme qui rit», «Les Travailleurs de la Mer», «Les Misérables» et «Notre - Dame de Paris».

A ne pas manquer